Pour pouvoir visualiser son contenu vous avez besoin de Adobe Flash Player.

Page d'accueil Balades dans Paris La Belle Province Contact La Pension Belhomme Pension Belhomme Le Pont d'Iéna La colonne Médicis Colonne Médicis Les Balades de Louis XIV Fort Chabrol Lac des Buttes-Chaumont, 1870 Rue de la Ferronnerie Cluny Archives cyclisme Ajouts Résultats courses A A1/Ablis/Aigre A2/Aiguebelle/Airel A3/Aisne/Albens A4/Albertville/Allanche A5/Allassac/Ally A6/Ambérac/Amélie A7/Ancenis/Anduze A8/Angerville/Angy A9/Anor/Apchon A10/Apt/Araujuzon A11/Arches/Ardentes A12/Argentat/Arlanc A13/Armagnac/Arpajon 15 A14/Arques/Artix A15/Arudy/Atur A16a/Aubagne A16b/Aubagne Ville A17/Aubervilliers/Aubiet A18/Aubigné/Aubusson A19/Auchel-Audun A20/Auffay/Augignac A21/Aulon/Automne A22/Auvers/Avallon/1/Avesnes A A23/Avesnes H/Avion A24/Avord/Azérables Aa/1 Aa/2 Aa/3 Aa/4 Aa/5 Aa/6 Abbeville/01 Abbeville/02 Ablon/1 

Fort Chabrol

Fort Chabrol 1899...

Autres balades

Près d'ici...

il y a aussi la Rue de Paradis

il y a aussi l'Hôtel Bourrienne

il y a aussi "la plus petite maison de Paris"

il y a aussi le Musée de l'Eventail

>> CLICS si vous avez la main !

Le 22 décembre 1894, est condamné pour trahison "à la destitution de son grade, à la dégradation militaire et à la déportation perpétuelle dans une enceinte fortifiée".

....2009

Jules Guérin

14 août 1899, 4h 25 : Hamard, sous-chef de la Sûreté, accompagné de son secrétaire Michel, du commissaire de police Baube et ses hommes, se présente à la porte cochère du Grand Occident de France, siège de la ligue anti-sémite où militent Jules Guérin et ses amis. Après avoir refusé par trois fois de se soumettre Guérin est déclaré en état de rébellion contre la loi.

>> CLICS

La famille de confession juive de l’ex capitaine croit en son innocence. Sous l’impulsion de Mathieu, le frère, le cas Dreyfus prend une tournure nationale et devient l’"Affaire" partageant la France en deux camps alors que l’antisémitisme est croissant depuis une dizaine d’années. Devant la faiblesse des preuves, le premier jugement est cassé le 29 octobre 1898. Le Président du conseil Waldeck-Rousseau, en difficulté, crée un "cabinet de défense républicaine". En partant de la thèse d’un complot des mandats d’arrêt sont lancés contre le turbulent écrivain Paul Déroulède et les principaux dirigeants nationalistes dont Guérin directeur de l'hebdomadaire "L'Antijuif",

barricadé Rue de Chabrol. Le préfet laisse pourrir la situation, finies les vivres lancées du trottoir par les passants sympathisants ou des fenêtres des immeubles voisins qui sont investis par la police le 23 août. Piquet de gendarmes et rue barrée au grand dam des commerçants...

Un nouveau Conseil de guerre se tient à Rennes. Dreyfus est condamné le 9 septembre à dix ans de réclusion mais avec circonstances atténuantes et gracié le 19. Guérin dont la cause avait quitté la une des journaux (sauf L’Intransigeant de Henri Laborde) se rend affamé et démotivé le 21. "Fort Chabrol" a tenu 38 jours. Louis Lépine avait passé la journée du 20 à planifier l'assaut.

Le Comte Gilbert Gaspard de Chabrol de Volvic préfet de la Seine de 1812 à 1830 n’est toujours pas reconnu pour ce qu'il fut.

Le véritable traître, , en exil en Angleterre ne sera jamais inquiété.

>> CLICS

Alfred Dreyfus

Lépine

Walsin Esterhazy

CLICS SUR PARIS

© CLICS

SE ou O CLICS

Solitaire ou Solidaire (Camus)



CLICS SUR LE CYCLISME